Ascèse

 

            Soixante chefs d’états se sont retrouvés à Paris, à l’invitation de M. Macron, notre président de la République, afin d’y commémorer le centième anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918. Pour se rendre à l’Arc de Triomphe, MM. Poutine et Trump - ce ne sont pas l’augmentation du prix du carburant et le côté écologique qui les étouffent ces deux-là - ont fait « bagnole à part ». Une histoire, paraît-il, de sécurité mais aussi,  sans doute,  histoire de ne pas mélanger les serviettes qu’ils pensent être avec les torchons.… 

Il tombait des hallebardes, somme toute plus inoffensives que  les obus arrosant les Poilus de 14-18… Belle cérémonie : volée de cloches  à 11h, heure exacte à laquelle cette « boucherie » ferma ses volets, du Bach et du Ravel pour adoucir les mœurs, servis par deux musiciens renommés, Angelique Kidjo chantant superbement « Bewu » pour rappeler l’apport des renforts coloniaux, des enfants polyglottes pour dire des extraits de lettres de soldats de l’époque, la flamme revigorée… Qu’aurait encore bien pu demander  le peuple ? Qu’on le laissât souffler avec les augmentations en tous genres : taxes sur les carburants, hausse des prix du gaz et  du fuel à l’entrée de l’hiver, hausse des péages autoroutiers, de la CSG des retraités, bientôt celles des mutuelles, des primes d’assurance… Liste non exhaustive. Ne soyons pas mesquins : Pensons aux Poilus…  Est-ce pour montrer l’exemple que tous les participants de haut rang allaient ensuite se rendre à l’Élysée pour déguster un frugal déjeuner, cela nous fut rappelé à diverses reprises dans les commentaires : « poulet de Bresse » et « pommes de terre » ? Oui des « patates » de haute lignée mais « patates » quand même…

L’exemple vient d’en haut… J’avais acheté un gigot d’agneau… Tout penaud, je le remis au frigo et plaçais sur la table  du riz et une tranche de jambon pareillement blancs, accompagnés d’un verre de picrate de bas étage … À la guerre comme à la guerre !  Même pas de dessert… Ceinture ! … Tout fout vraiment le camp ! … Comment aller manifester après tout ça sans voir le rouge de la honte monter au… front du combat social ?

 

 

                                                                                                         Hagnéré Jean-François ( 12/11/2018 )