Priorités nationales

 

            Les Gilets jaunes, rouges de colère, ne se rendent pas compte… Ils cherchent M. Macron sans jamais le trouver. Ces innocents pensent que le  chef de l’État  n’a que ça à faire : les écouter, alors, qu’en fait, M. Macron, parfois accompagné de son épouse,  estnen représentation permanente hors de nos frontières afin d’acquérir une stature internationale. Les fins de mois difficiles de nombre de Français ? … À chacun ses préoccupations… Ainsi, dans l’édition du Monde, en date du 1er décembre 2018, sont mises en avant les ambitions des locataires de l’Élysée : À l’Élysée, coup de jeune sur les ors de la République […]Une série de chantiers assumés par M. Macron après plusieurs années de sous-investissement pour l’entretien du bâtiment… On n’a pas là affaire à une H.L.M., vous comprenez ? Rien que pour la salle des fêtes, la présidence a prévu de dépenser 600 000 euros, dont cent mille pour le mobilier : chaises et surtout paravents, ces derniers précieux en ces jours de tempête sociale… Ici, On n’est pas chez Ikémachin… Madame, de son côté, veut dépoussiérer les 365 pièces de l’Hôtel d’Évreux, un travail d’ « Herculette » : On va alléger, épurer. Il faut que la lumière entre… et que le pognon sorte ? Bon, les Gilets jaunes, on se calme, là ! Voyez bien que les Macron ont des priorités, non ? Vos petits problèmes domestiques ? Billevesées pour nos deux entrepreneurs-architectes… Un petit contretemps tout de même : redonner son lustre à l’Arc de Triomphe.

 

                                                                                        Hagnéré Jean-François ( 03/12/2018)