Viva Zapata !          

 

 Viva Zapata ! Il ne s’agit pas ici de chanter les louanges d’Émilio Zapata, célèbre révolutionnaire mexicain, mais plutôt 

          celles de Franky Zapata. Qu’est-ce qu’il fait, qu’est-ce qu’il a, qui c’est celui-là ? …* Depuis le 14 juillet 2019, plus personne ou presque, en France, ne peut ignorer le coup de génie de ce Français  d’origine vosgienne, Marseillais aujourd’hui, mais qui ne donne pas dans la galéjade, passant du « jet-ski » à l’invention et la construction du « flyboard », un engin volant, plate-forme avec rambarde, mue par de puissantes tuyères et sur laquelle il évolue dans les airs. L’armée française, très intéressée par l’engin – afin de mener à bien des opérations sensibles – mais pas pour les cibles-  a déjà pris une option sur l’invention afin de l’exploiter.

          Lors du défilé de la Fête nationale du 14 juillet 2019, Franky a ainsi survolé et  effectué, chevauchant son engin, d’audacieuses figures, survolant les Champs-Élysées, bluffant ainsi officiels de la tribune et badauds massés derrière les barricades dressées tout au long de la célèbre avenue. Hors concours Lépine, notre Franky ! Mais ce n’est pas tout. Une semaine après ce spectacle, notre nouveau héros nous annonça une traversée de la Manche, mettant tout le monde dans sa… poche. Il s’agissait de rallier Douvres en partant de Sangatte. Petit « hic » : refaire le plein de kérosène au beau milieu du détroit en se posant sur le pont d’un bateau d’assistance… Et là, Pata… plouf !… Voilà notre Franky, ratant sa cible,  à la baille… Mais une deuxième tentative sera couronnée de succès.

          En ce jour de victoire et de gloire, Franky lança une autre bombe, annonçant qu’il travaillait à une  « voiture volante », projet qu’il compte mener à bien d’ici 2020… Là, on se dit que « le plancher des vaches n’a plus d’avenir routier " Mais quel itinéraire emprunter là-haut ?…  Quel code  respecter ?… Où atterrir ? …. Sur les parkings de supermarchés ?  Dans les champs et les jardins ? Dans un garage-aéroport personnel ? … Vous imaginez le casse-tête, le retour des Kamikaze ? Fusées, avions, hélicoptères, drones, « flyboards », auto-volantes et tamponneuses… Á  qui la priorité ? … Affolement des tours de contrôle… Qui va s’écraser sur le barbecue, dans le jardin du voisin, jouer les sous-marins dans les piscines privées ou pas ? etc. L’idéal serait que tous ces engins volants finissent dans un « trou noir » servant de poubelle, de casse…

          Cinquante ans que l’homme a posé le pied sur la lune… Á cette occasion, on a revu la pollution des tuyères à Cap Machin au départ de ces engins…. Autour de la Terre gravitent des millions de déchets, d’engins  que nous avons lancés, qui restent sur une orbite qu’il faut parfois veiller à changer afin d’éviter les rencontres malencontreuses… Je ne m’inquiète pas : les écolos ont tout l’avenir devant eux… Tiens, pour me changer les idées je vais faire un tour à vélo… Mais au fait, cette bagnole z’ailée, comment pourrait-on l’appeler… avion ? … Nous pourrons donc coupler deux salons : ceux de l’Automobile et de l’Aéronautique… Les vieux routiers n’auront plus rien à craindre sur l’autoroute des vacances… Ce n’est pas grand-chose, mais ce sera déjà beaucoup…

                                                                                                     Hagnéré Jean-François ( 06/09/2019)

            * Chanson de Pierre Vassiliu.