La fessée

 

            La fessée, pour ou contre ? … Voilà, à l’heure des « gilets jaunes », un sujet social prioritaire. Les anciens disaient : « Une petite fessée n’a jamais fait de mal à personne… » Une petite fessée à M. Macron, par exemple,  grand enfant borné et égocentrique, trop gâté par la République, qui a réponse à tout, qui n’admet aucune remarque, aucune réplique,  une petite fessée, donc,  lors d’élections, pourrait sans doute lui adoucir le caractère, l’amener à partager ses « joujoux »… Têtu, borné, l’enfant-roi, penché sur son nombril a toujours tendance à pousser trop loin le bouchon. Il convient de lui déboucher le siphon auditif. Pour ce faire, une petite tape sur les fesses pourrait le ramener dans le droit chemin. Qu’attend donc sa « Maman » pour ramener dans le droit chemin son sale gamin ?

                                                                                                   Hagnéré Jean-François ( 29/11/2018 )